Archive pour la catégorie 'Auto promo'

Auto-promo : L’univers romantico-trash des frères Farrelly

29 avril, 2011

En bon défenseur de la vérité et pourfendeur des idées préconçues, j’ai profité de la sortie de Bon à Tirer (B.A.T.) pour rendre les honneurs aux Farrelly, Peter et Bobby. Car s’ils sont réputés avant tout pour leurs gags scabreux, la manière dont ils se foutent royalement du politiquement correct, les frangins sont aussi et avant tout d’indécrottables romantiques doublés de vrais humanistes comme en témoigne la quasi-intégralité de leur filmographie, aussi bien en tant que réalisateurs qu’en tant que producteurs. C’est en tout cas ce que j’ai voulu démontrer avec ce petit dossier sur la carrière des « anti-frères Coen » comme ils aiment à se définir, certainement parce qu’ils veulent davantage parler à notre coeur qu’à notre cerveau, et j’espère qu’après l’avoir lu vous comprendrez à quel point leurs films vont bien au-delà du simple humour pipi-caca.

A plus les buddies !

L’UNIVERS ROMANTICO-TRASH DES FARRELLY

bon a tirer_hall pass_owen wilson_jason sudeikis_christina applegate_jenna fischer_richard jenkins_bobby farrelly_peter farrelly

Auto promo : 10 bonnes raisons de ne pas prendre l’ascenseur

21 avril, 2011

Je ne sais pas pour vous mais moi, je n’ai jamais aimé me reposer sur des machines quand je peux faire quelque chose moi-même. Par exemple, plutôt que de monter à 2 à l’heure sur un escalator, je préfère le gravir à la old-school avec mes cannes. Sur les tapis roulants, je continue de marcher (en plus on a l’impression d’aller super vite). Et quand je le peux, je choisis toujours d’emprunter les escaliers à la place des ascenseurs, que j’ai en sainte horreur.

Alors quand il m’a fallu trouver un sujet de dossier pour Devil, une production Shyamalan dans laquelle des quidams se retrouvent bloqués dans un ascenseur, j’y ai vu l’opportunité de faire ma petite propagande et de référencer dix bonnes raisons de ne plus user de ce moyen de transport. Bon, je sais que ça fait un peu « c’était message du ministère de la santé » et ce genre de conneries moralisatrices mais hé, on ne peut pas toujours avoir de brillantes idées de sujet ! C’était en tout cas assez cool à faire, je me suis bien marré à trouver des exemples négatifs dans les films (spéciale dédicace à Nackx qui m’a sauvé la vie en me demandant pourquoi je n’avais pas de films catastrophes dans ma liste… la honte…) et j’espère donc qu’ils sauront vous remettre sur le droit chemin. Celui de la cage d’escalier, bien sûr.

Allez, bonne lecture et à bientôt pour un nouveau dossier passionnant !

10 BONNES RAISONS DE NE PAS PRENDRE L’ASCENSEUR

 devil_john erick dowdle_m night shyamalan_ascenseur_elevator

Auto promo : Les différentes invasions aliens

17 mars, 2011

Comme promis, après les maisons hantées, voici un dossier sur les invasions extraterrestres ! Hé oui, ils sont de retour dans nos salles avec World Invasion : Battle Los Angeles (à noter que la première partie du titre a été rajoutée pour l’exploitation internationale, de peur sûrement qu’on se sente exclu du bazar). Alors là, contrairement au dossier précédent, je savais exactement où je voulais aller avec cette classification des types d’invasion et, le plan bien en tête, je n’ai plus eu qu’à faire quelques recherches pour nourrir mon propos… et il n’y avait plus qu’à !

Pas grand chose d’autre à dire (pas inspiré, que voulez-vous) si ce n’est alors, comme il se doit, bonne lecture. Ah si tout de même, une chose fort à propos : Keep watching the skies !

LES DIFFERENTES INVASIONS ALIENS

l'invasion des profanateurs_invasion of the body snatchers_donald sutherland_philip kaufman_invasion alien_extraterrestre

Auto promo : Maisons hantées originales à céder

15 mars, 2011

M’étant proposé à nouveau pour un dossier sur les maisons hantées à l’occasion de la sortie de l’uruguayen The Silent House (La Casa muda), j’ai été pris de court quand il s’est avéré qu’on me l’acceptait cette fois. En effet, bien que j’adore ce genre de films (mon top 5 ciné est squatté par cinq films de fantômes), je n’avais pas d’idée précise sur la manière dont aborder le sujet. Faire un historique ? Trop large pour le temps qui m’était alloué. Quelque chose de plus thématique ? Difficile quand on n’a pas vu le film auquel son dossier est rattaché. Alors j’ai un peu cédé à la facilité et me suis lancé sur une sorte de top 10 des « maisons hantées originales », le film de Gustavo Hernandez se démarquant de la concurrence autant par sa forme (un plan-séquence unique filmé en HD avec un téléphone portable) que par son fond (le twist final, souvent décrié). Et pour que mon papier soit plus sympa, j’ai eu envie de présenter ça un peu à la manière d’annonces immobilières… la bonne idée…

Déjà, en faisant des recherches, je me suis rendu compte qu’un site anglophone avait déjà fait quelque chose de similaire. Bon, exactement ça, en fait. Et très bien en plus, avec de véritables descriptions quasi-professionnelles des bâtisses garnies de détails des films (si vous voulez voir, c’est par ici). Mais comme mon idée était plutôt de parler des longs-métrages comme si c’étaient EUX les maisons, d’en montrer l’originalité avec le langage de l’immobilier, j’ai tout de même décidé de rester sur cette voie… pour me retrouver à grave galérer, peu inspiré au final par cette approche. Là, je me suis demandé si je n’allais pas me coincer les testicules dans le rabat de l’ordi portable pour m’apprendre à vouloir jouer les petits malins puis, me rappelant combien ça fait mal (un pari stupide quand j’étais jeune… cherchez pas), j’ai décidé à la place de reprendre un peu tout ça.

Et devinez quoi ? Bah ouais, en fin de compte, j’en suis plutôt content de mon petit dossier ! Il se tient à peu près, n’est pas trop chiant à lire et, cerise sur le gâteau, il m’a donné l’occasion de retrouver la trace d’un téléfilm Disney que j’avais adoré à l’époque, Fantômes pour rire, et dont je parle ici pour tous ceux qui, comme mabataille et moi, furent traumatisés au cri du « OOGIE BOOGIE ! » Sur ce, bonne lecture et à très vite pour un dossier sur les invasions extraterrestres !

THE SILENT HOUSE : MAISONS HANTEES ORIGINALES A CEDER

monster house_steve buscemi_mitchel musso_maggie gyllenhaal_jason lee_gil kenan_robert zemeckis_maison hantee_haunted house

Auto promo : Quand le cartoon devient live

9 février, 2011

Ah, voilà un sujet comme je les aime ! Pour la sortie en salles de Yogi l’ours ce mercredi (savez-vous qui est ce personnage ? Non parce que, en parlant avec plusieurs personnes, je me suis rendu compte qu’il n’est apparemment plus aussi connu qu’avant : bide annoncé dans l’hexagone ?), je me suis donc fendu d’un petit dossier sur les cartoons adaptés en film live – ou film en prise de vue réelle comme dit le poète – qui m’a rappelé de bons souvenirs.

Il faut le savoir en effet, le sujet de mon mémoire de Maîtrise (oui, je suis un Maître, niveau 32 avec renforts en stamina et strength) était assez proche et c’est toujours plaisant de pouvoir revenir sur ce qu’on a fait, de le réactualiser un peu (non, je ne me suis pas contenté de recopier). Bon, ça ne m’a pas empêché non plus de galérer pour arriver au bout mais, finalement, j’en suis plutôt content.

J’ai réussi à mettre plein d’images de films que je kiffe sévère et dont on ne parle pas assez… Casper, c’est pour toi !

Allez, vous connaissez la procédure : vous tournez trois fois sur vous-même, vous tapez deux fois vos talons, puis vous cliquez une fois sur le lien ci-dessous et LET’S GO READING ! (ou pas, je ne vais pas vous forcer la main non plus)

Peace !

QUAND LE CARTOON DEVIENT LIVE

p.s. : pour ceux qui en doutent, Yogi l’ours est bien un ours, assimilé à la famille du grizzly qui plus est. Certains ont cru voir en lui un sasquatch cherchant à se fondre dans la masse mais c’est une erreur assez commune. En effet, comme Yogi, le sasquatch aime à porter un chapeau, d’où confusion… Merci de ne pas applaudir.

casper_bill pullman_christina ricci_brad silberling_cartoon_film live_prise de vue reelle_toon_adaptation_animation_realisme

Auto promo : Portrait de Ron Perlman

11 janvier, 2011

Même si c’est la grosse tête de Nicolas Cage que l’on voit sur l’affiche du Dernier des Templiers, la vraie star de cette chasse aux sorcières moyenâgeuse est sans l’ombre d’un doute le génial Ron Perlman, l’un des acteurs les plus cool de sa génération (et des suivantes). Un monument auquel j’ai donc consacré une petite biographie, histoire de découvrir l’étendue d’une carrière qu’on ne soupçonne pas forcément.

Et apparemment ça a fonctionné : à peine mon papier en ligne sur Excessif et déjà un commentaire le qualifie d’ « excellent portrait » ! Bon, je me la pète un peu (surtout que c’est peut-être un collègue qui a laissé ce message) mais que voulez-vous : ce portrait déchire vraiment tout !

Vous ne me croyez pas ? Hé bien allez en juger par vous même !

RON PERLMAN, UNE GUEULE DE PORTE-BONHEUR

le dernier des templiers,season of the witch,ron perlman,nicolas cage,christopher lee,dominic sena

Auto promo : Le Monde de Narnia 3, une gestation compliquée

8 décembre, 2010

Fiouuu, ça faisait bien longtemps qu’un de mes dossiers ne s’était frayé un chemin jusque sur le Web mais voiloù, c’est réglé avec ce petit dernier sur la production assez compliquée du troisième chapitre narniesque, Le Monde de Narnia : l’odyssée du passeur d’aurore (en salles ce mercredi, et en 3D comme c’est désormais de coutume).

Alors si vous voulez tout savoir sur les coulisses de ce blockbuster de Noël, du conflit Disney / Walden Media aux petits bobos des comédiens, vous savez ce qu’il vous reste à faire : attendre le making of du Blu-Ray de dans vingt ans, époque à laquelle il y aura prescription sur la langue de bois de rigueur. Ou alors, pour en avoir un avant-goût, vous pouvez aussi cliquer sur le lien ci-dessous. C’est vous qui voyez !

LE MONDE DE NARNIA : L’ODYSSEE QUI A FAILLI NE PAS VOIR L’AURORE

monde_de_narnia_odyssée_passeur_aurore_dawn_treader_michael_apted_making_of_disney_walden_media

Auto promo : Jackass 3D – 10 ans de Jackass

8 novembre, 2010

Drôle pour certains, scandaleux pour d’autres, les Jackass n’ont jamais laissé indifférent et ça continue aujourd’hui avec Jackass 3D, un troisième opus ciné cartonnant actuellement à travers le monde.

L’occasion pour moi de faire un petit dossier sur l’histoire de cette bande d’hurluberlus sado-masochistes, qui a fêté cette année ses dix ans d’existence. Dix ans de poilade, de fractures et de renvois gastriques. Si vous désirez alors savoir ce qui se cache derrière ce controversé phénomène de société, il ne vous reste plus qu’à cliquer sur le lien ci-dessous !

P-A-I-N !

JACKASS FETE 10 ANS D’AGE BETE

jackass_3d_movie_film_johnny_knoxville_steve-o_bam_margera_jeff_tremaine_spike_jonze

123