Critique ciné : Mission: Impossible Fallout

mission impossible 6

Mission : Impossible Fallout marque le sixième tour de piste pour Ethan Hunt, avec cette fois une sorte de retour au format sérialesque des origines puisque le film s’avère être une suite directe du précédent volet, avec même équipe derrière la caméra pour entériner la continuité. La saga en profite ainsi pour cultiver un peu plus sa mythologie avec la confirmation d’une société secrète de méchants ・ comme lorsque Bond affronte le Spectre ・ tout en continuant de malmener Tom Cruise lors de cascades à couper le souffle… En gros, Mission : Impossible Fallout est aussi efficace qu’anodin si ce n’était le charisme de Henry Cavill, putain de masse encore plus impressionnante ici que dans les collants de Superman…

Laisser un commentaire