Critique ciné : En eaux troubles

en eaux troubles

Un peu comme Skyscraper il y a quelques semaines, En eaux troubles (The Meg en VO) se propose en tant que revival des blockbusters des 90′s avec son histoire de mégalodon. En effet, quoi de plus con qu’une histoire de requin géant et de plus parfait pour livrer un divertissement fun et sans prise de tête ? Sauf que là où nous nous attendions à une version 5 étoiles des téléfilms SyFy, nous nous retrouvons en fait avec une oeuvre se prenant grave au sérieux, très premier degré. Exactement comme si le film avait vraiment été réalisé au milieu des 90′s pour le coup (la présence du vieux Jon Les Tortues Ninja Turteltaub aux commandes n’y est pas pour rien), avec tout ce que ça implique de clichetons mais aussi – et c’est pire – d’absence de surenchère ou d’innovation dans les scènes d’action ou de suspense. En eaux troubles aurait ainsi été une vraie petite bombe à l’été 1998 mais là, il a juste 20 ans de retard.

Laisser un commentaire