Critique ciné : Barry Seal – American Traffic

barry seal american traffic_tom cruise_doug liman_affiche_poster

Quelque part entre Air America et Scarface, Barry Seal : American Traffic relate l’histoire vraie et incroyable d’un simple pilote de ligne qui, au tournant des 80′s, va se goinfrer sur le dos du gouvernement américain et du cartel de la drogue avant d’être rattrapé par son inconscience. Une rise and fall story se démarquant de la gravité d’ordinaire propre au genre grâce au caractère absolument absurde des faits décrits, mis en images par un Doug Liman qui n’a rien perdu de son dynamisme ni de son humour (la réalisation sait se faire toujours ludique) et manie le style documentaire avec l’efficacité exemplaire qu’on lui connaît (rappelons qu’il est quand même l’instigateur de l’action «à la Bourne»). Quant à Tom Cruise, il nous rappelle combien il peut être sympathique dès lors qu’il choisit des rôles un peu plus second degré, un peu plus humains. C’est là une des grandes réussites de Barry Seal : American Traffic.

Laisser un commentaire