Critique ciné : Seven Sisters

seven sisters

Parti aux Etats-Unis après le diptyque Dead Snow afin de mettre en boîte le fun mais pas très consistant Hansel et Gretel : Witch Hunters, Tommy Wirkola est de retour en Europe pour Seven Sisters, un film qui a tout en apparence de ces productions SF à destination des adolescents qui pullulent dans les salles. La surprise n’en est que plus grande lorsqu’on comprend à quel point la péloche se détache de ce courant par sa noirceur, sa violence, faisant d’elle un conte cruel et adulte bien loin des Hunger Games et autres Divergente. Alors certes, tout ça reste perfectible (qu’est-ce qu’il ne l’est pas ?), mais on ne pourra nier que Wirkola semble avoir gagné en maturité et que cela lui réussit plutôt bien. Continue comme ça, Tommy !

Laisser un commentaire