Critique ciné : Insaisissables 2

insaisissables 2_now you see me 2_jesse eisenberg_lizzy caplan_daniel radcliffe_john m chu_affiche_poster

Un magicien peut-il faire deux fois le même numéro devant le même public ? Est-ce que, même si l’on n’a pas compris le «truc», on se laissera émerveiller pareillement une seconde fois ? Des questions que n’ont pas dû franchement se poser les responsables de Insaisissables 2, suite du carton surprise que réalisa Louis Leterrier en 2013 et qui, déjà, souffrait de sa démarche de mettre des magiciens dans un caper-movie en un déluge de clinquant et de poudre aux yeux (je vous renvoie à la critique). Défaut que l’on retrouve donc à l’identique dans ce film-ci et c’est bien dommage car un temps durant il nous ferait presque croire le contraire, l’arrivée d’un Daniel Radcliffe drôle et vicieux venant perturber de belle manière la machinerie des Quatre Cavaliers. Mais voilà, ça ne dure pas. Pénalisé par sa quête du twist en rafale, le film gâche ce personnage – et tout ce qu’il aurait pu amener de positif à l’intrigue – en voulant le rattacher au premier opus, le moment de cette «révélation» marquant clairement un tournant négatif dans un récit qui reprend ses mauvaises habitudes, ne réussissant à tromper nos prédictions que grâce à un bordel incommensurable de fausses-pistes et narration épileptique. Autant dire que la dernière bobine en devient pénible à suivre surtout que John M. Chu, spécialiste du film de danse choisi pour remplacer Leterrier, fait de la belle image (enfin sauf en ce qui concerne les bastons) et nous file même un ou deux frissons (la première réapparition des Cavaliers face au public) mais se révèle incapable de donner un peu de sens à tout ça, de filmer autrement qu’avec des effets tape-à-l’oeil. Un magicien peut-il alors faire deux fois le même numéro devant le même public ? Hé bien oui apparemment, à en croire le carton renouvelé de cet Insaisissables 2. Cela ne veut toutefois pas forcément dire que le numéro est réussi…

JM4_0745.NEF0304

2 Réponses à “Critique ciné : Insaisissables 2”

  1. mabataille dit :

    On peut tromper mille fois une personne…

  2. pitouwh dit :

    Je me suis refait La Cité de la peur il y a peu et je suis toujours incapable de sortir la version exacte de ce proverbe… tristesse…

Laisser un commentaire