Auto promo : Europe de l’est, nouvel Eldorado de l’horreur

Pour la sortie de Captifs, nouvelle excursion horrifique française dans les pays de l’est, j’ai réalisé un petit dossier quant à l’influence du cinéma d’horreur sur les terres de l’ex-bloc soviétique… et inversement. Parce que si l’image de ces contrées n’y a pas toujours été très reluisante (les deux Hostel, Ils, Train, Severance,… faites votre choix parmi les titres en un mot), c’est pour beaucoup grâce aux films gore, de monstres et autres joyeusetés que l’industrie du cinéma slave, endormie depuis quelques temps, s’est réveillée.En plus, ça fait toujours plaisir, j’ai réussi à caser une image avec une femme toute nue, tirée de Hostel 2. Alors merci Eli Roth, bonne lecture et n’oubliez pas : A l’est, rien que du boyau !

Dossier L’horreur en Europe de l’est

captifs_zoe_felix_yann_gozlan_cinema_horreur_europe_de_l_est

Laisser un commentaire