The Expendables, Scott Pilgrim : affiches teaser… bonheur ! (pardon)

Bon, en fait, j’ai menti. On va plutôt se finir la nuit avec deux affiches teaser pas forcément géniales, géniales mais qui ont l’avantage d’annoncer des péloches pour le moins attendues. En tout cas, moi, je ne vis que pour ça (et revoir passer la comète de Halley).

On commence avec The Expendables, l’actioner ultra-maousse du père Stallone, qui s’offre un poster en droite lignée d’une bannière déjà aperçue. En plus stylé toutefois, le fond blanc et les armes éclairées de rouge rendant l’ensemble moins tartouille. Pas finaud, c’est vrai, mais on parle de ce film comme d’une ode à l’ultra-violence faisant passer le quart d’heure final de John Rambo pour du Walt Disney (yep, c’est comme ça qu’en parlent les premiers échos, et ça fait sacrément envie), donc on ne va pas chercher midi à quatorze heure, non ?

A noter qu’un autre poster est apparu au festival SXSW, avec Sly en mode « gangsta ». Dès qu’une version propre émerge, on en reparle.

the_expendables_sylvester_stallone_jason_statham_jet_li_mickey_rourke_dolph_lundgren_affiche_poster

Pour finir, voici la première affiche de Scott Pilgrim vs. The World, tiré d’un comic-book de Bryan Lee O’Malley très apprécié aux States. A première vue, ça a l’air tout pourri (« c’est une affiche pour Fame ?« ), mais il faut savoir qu’en plus de son casting de jeunes pousses prometteuses (Michael Cera, Mary Elizabeth Winstead,…), ce film marque la première expérience américaine du brillant Edgar Wright, le réalisateur derrière les chefs d’oeuvre (n’ayons pas peur des mots) Shaun of the Dead et Hot Fuzz. Déjà, ça fait un argument massue pour s’intéresser au film.

Mais pour être sûr de vous appâter, et même si on y reviendra à coup sûr prochainement (le film sort le 18 août chez nous), sachez juste qu’il s’agira d’une histoire d’amour dans laquelle un jeune homme doit faire la cour à une jeune femme. Sauf que, pour lui prouver sa flamme, les habituels obstacles seront remplacés par les ex de la belle, sept anciens petits amis que notre héros devra affronter dans des combats dignes du jeu No More Heroes… Ça y est, vous aussi vous crevez d’envie de voir ce Scott Pilgrim vs. The World ? C’est normal. Vous ne seriez pas humain, sinon.

scott_pilgrim_vs_the_world_edgar_wright_michael_cera_mary_elizabeth_winstead_affiche_poster

Laisser un commentaire