Del Toro & The Hobbit

Juste une petite news (oui, je fais très bref ce soir car j’ai du boulot qui m’attend mais faut bien que je vous parle de ça aussi, non ?) pour vous dire que « oui, ça y est, c’est sûr » : Guillermo del Toro a bien signé avec les producteurs de New Line pour porter à l’écran The Hobbit, la préquelle du Seigneur des anneaux. Le jovial barbu s’envolera donc dès septembre (pour se laisser le temps de faire la promo de son Hellboy 2) en direction de la Nouvelle-Zélande, où il passera les quatre prochaines années de sa vie à réaliser les 2 films qui constitueront l’adaptation du bouquin de Tolkien, et qui racontera les aventures de Bilbon Sacquet déjà évoquées dans la trilogie de Peter Jackson. Si l’on ne sait pour l’instant si Ian Holm sera de retour dans le rôle - ce qui semble peut crédible vu l’âge de l’acteur - des nouvelles traînent déjà selon lesquelles Howard Shore serait de la partie à la musique et John Howe à la direction artistique, mais aussi Ian McKellen (Gandalf) et Andy Serkis (Gollum) ! Enorme nouvelle qui fait très plaisir, donc, et qui lance on ne peut mieux un projet qui trône définitivement au sommet de nos plus grosses attentes cinématographiques. Ce qui devrait se voir conclu à la fin de l’année 2011, puis celle de 2012.

Quelques propos de del Toro, tirés de dvdrama.com (hail to eux !) : « Quand à la forme que prendront ses films, Del Toro a insisté sur le fait que ce seront en effet les mêmes lieux et mêmes décors qui seront utilisés que ceux de la trilogie de Peter Jackson mais que par ses couleurs et sa mise en scène, il tachera de les présenter comme une sorte « d’age d’Or de la Terre du Milieu… » Aaah, del Toro et ses notes d’intention. Il a vraiment tout compris, lui.

Bon, c’est sûr qu’il va falloir attendre encore un paquet d’années avant de voir son adaptation de Lovecraft, Les Montagnes hallucinées, mais ça reste quand même une bonne nouvelle, non ?

p.s : et puisque qu’on en est à parler de Guillermo del Toro, sachez que le monsieur a révèlé être très intéressé par la réalisation d’un Hellboy 3 - on s’en serait douté connaissant son amour pour le comic de Mignola – mais, chose étonnante, il aurait précisé n’accepter un tel projet que si un contrat était signé pour qu’aucune autre adaptation ne soit jamais faite… drôle d’idée… Il a en tout cas ajouté que son histoire serait une prolongation de ce qu’il a entamé avec le deuxième, et qui correspond à un aspect plus fantasy du comic original.

hellboy2draw.jpg

Laisser un commentaire