Archive pour février, 2008

Jumper

24 février, 2008

jumperver2.jpg

« David est un « jumper », ce qui veut dire qu’il a un pouvoir extraordinaire et fort pratique : il peut se téléporter, quand il veut et où il veut. Un pouvoir qui lui a offert une vie facile, où gagner de l’argent signifie faire un petit saut dans le coffre d’une banque et se servir. Mais ce pouvoir va finalement lui compliquer sérieusement l’existence lorsque que les Paladins, une secte de fanatiques pourchassant les jumpers depuis le Moyen-Age, va retrouver sa trace. Il va alors devoir prendre part à cette guerre séculaire, surtout que son passé va s’y retrouver intrinséquement lié… »

Alors, quand on lit un résumé comme ça, on s’attend à ce que ça péte un max, qu’il y ait de grosses bastons entre les deux camps et tout ça. Et si ces thèmes sont bien évoqués dans le film, on souffre très rapidement d’une sérieuse déconvenue : l’ensemble est à peine traité, tout juste suggéré et avec une tiédeur qui fait retomber la plus grande part de notre intérêt. C’est dur de commencer une critique comme ça, mais c’est pourtant terriblement vrai. Il faut voir le nombre de pistes que lance le film à propos de cette lutte, allant des simples détails (le couteau de Samuel L. Jackson) aux éléments plus fondateurs (la parenté du héros), qui ne sont qu’à peine effleurés, laissant une sale impression que l’on ne voit que le début de l’histoire. Surtout que le récit se concentre sur la relation entre David et son amour d’enfance, l’intrigue la plus faible de l’ensemble et donc la moins intéressante.

J’avais lu une critique de ce film (dans Mad Mo’, of course) où ils énonçaient le fait qu’il s’agissait là plus d’un pilote pour une série télé que d’un réel long-métrage, et il y a une grande part de vérité là-dedans. Mais là où cette tare aurait pu être compensée par un scénario bêton et de pures scènes d’action, le film de Doug Liman se plante dans les grandes largeurs. On a vu que le scénario ne tenait pas le coup, mais là où ça se complique c’est que même les scènes d’action souffrent de la même approche timide, sous-exploitant le concept de la téléportation alors que ça aurait pu donner un truc énorme. Le pire étant certainement que l’on voit ce potentiel à plusieurs reprises, au détour de quelques plans, mais la réalisation de Liman ne creuse jamais la chose et va même plus loin en la massacrant en certaines occasions (le bus dans le désert, une cascade qui s’annonçait terrible et qui est complétement désamorcée par un cadrage merdique et une mise en place inexistante).

Jumper est donc un film plus que décevant vis-à-vis de son potentiel initial, un film qui compte trop sur sa suite éventuelle pour réellement satisfaire. Dommage que le scénario n’ait pas été mieux pensé et que la réalisation n’ait pas été confié à un autre que le guignol derrière Mr & Ms Smith, une véritable bouse celui-là, surtout qu’il reste des choses plutôt bien dedans comme l’idée de départ (on y revient, mais la télétransportation n’avait jamais été « presque » traitée comme ça) ou le personnage de Jamie Bell, bien plus tripant que celui de Hayden Christensen et impliqué dans l’intrigue qui nous intéresse. Voilà. En attendant la suite, on commencera donc avec une première partie vraiment moyenne.   

jumper12.jpg  jumper4.jpg  jumper18.jpg

Premier teaser de Coraline

23 février, 2008

coralineposter.jpg

Réalisé par Henry Sellick d’après un roman du très en vogue Neil Gaiman, Coraline se dévoila aujourd’hui dans un premier teaser qui n’en montre pas des masses mais qui confirme malgré tout plusieurs choses : ça va être beau, ça va être beau et, enfin, ça va être beau… et cool. Bon, faut que j’passe à table donc je vous laisse avec cette petite vidéo pleine de promesses !

Image de prévisualisation YouTube

Mais ça veut dire quoi, sweded ?

23 février, 2008

bekindrewindvf.jpg

Une petite bande-annonce sympa pour le prochain Gondry (qui s’annonce vraiment énorme), la même que la précédente en fait mais, cette fois, parodiée selon la technique des deux héros du film. Pas le temps d’en dire plus, je vous laisse regarder.

Image de prévisualisation YouTube

Lindsay Lohan au Moyen-Age

23 février, 2008

Lindsay Lohan semble avoir définitivement laissé tomber les bleuettes made in Disney et autres comédies romantiques (ou bien ce sont elles qui l’ont laissé tomber, question de point-de-vue) pour s’épanouir dans un cinéma plus « adulte ». Un virage amorcé avec son toujours inédit chez nous I Know Who Killed Me et qu’elle continue d’arpenter avec son prochain projet, une comédie avec Jack Black nommée Ye Olde Times pour laquelle elle est fortement pressentie. Réalisé par un certain R.A. White dont ce serait le premier long-métrage, le film tourne autour de deux troupes de thêatre rivales, au Moyen-Age, qui s’affrontent pour gagner leur place sur scène.

Le tournage de ce Ye Olde Times que l’on nous présente comme un croisement entre Shakespeare in Love et Meatballs devrait commencer dès le mois d’avril, avec un casting qui cumulera nombre de têtes sympathiques telles que Matthew Lillard, David Arquette, Ann-Margret, Orlando Jones, Molly Bryant et l’énorme Cary Elwes (culte à jamais pour Hot Shots ! et Sacré Robin des Bois).

Avec un sujet pour le moins original et une aussi belle gallerie d’acteurs (disons en tout cas qu’il y en a de réellement excellents et d’autres moins bons… question de point-de-vue, toujours pareil), voilà un projet que l’on a hâte de voir se concrétiser !

Le gang de Depp s’agrandit

23 février, 2008

Un nouveau film de Michael Mann est toujours un événement en soi, le réalisateur ayant prouvé tout au long de sa filmographie qu’il fait parti des meilleurs faiseurs d’Hollywood, de ceux capables de rendre le spectacle intelligent et l’intelligence, spectaculaire. Une véritable excitation s’empara donc des cinéphiles du monde entier lorsque l’on apprit que son prochain projet serait Public Enemies, film dont le cadre et l’intrigue semblent avoir été faits pour que Mann les transcende. Surtout qu’à « sujet en or » et « réalisateur de génie » venait s’ajouter « casting de folie », la perspective de voir des acteurs de la trempe de Johnny Depp et Christian Bale sous la caméra du réalisateur ne faisant qu’attiser encore davantage notre intêret. Sans oublier que Marion Cotillard, Channing Tatum, Giovanni Ribisi et Stephen Dorff viendront aussi user de la Thompson « camembert » !

Le tournage débutant au mois de mars à Chicago, ce casting déjà énorme continue malgré tout de se préciser et nous savons désormais que deux autres acteurs vont prendre part à l’affaire : David Wenham et Stephen Graham. Le premier sera ainsi Pete Pierpont, un membre du gang de Dillinger ayant un fort problème avec l’autorité, tandis que le second sera le célèbre Baby Face Nelson. Des choix vraiment excellents et qui ne font que confirmer les espoirs que l’on place dans ce Public Enemies !

Toujours plus de mutants !

23 février, 2008

« A chaque jour, son nouveau mutant » pourrait bien devenir la nouvelle maxime de la 20th Century Fox ! Cette fois, le studio vient en effet d’annoncer que nous retrouverons dans Wolverine un personnage nommé Agent Zero, ancien membre de la Team X aux côtés de Wolverine et Dent-de-Sabre et qui fut lui aussi récupéré pour le programme Weapon X pour devenir l’objet d’expériences sur son étonnante résistance physique. Et ce genre de nouvelles n’arrivant jamais seule, nous savons aussi qui endossera le costume de Agent Zero : Daniel Henney, un jeune acteur encore relativement inconnu. Gageons que sa participation au film de Gavin Hood devrait changer la donne !

wolverineagentzero.jpg

Hugo Weaving : chasseur de Wolfman

23 février, 2008

On ne l’avait plus vu dans un film depuis V pour Vendetta en 2006 mais voici que Hugo Weaving refait parler de lui, et de fort belle manière puisqu’il va rejoindre le casting du remake de The Wolfman. Si Benicio del Toro reprendra le rôle du monstre velu qu’avait immortalisé Lon Chaney Jr. en son temps, le célèbre Agent Smith aura lui droit à un rôle qui n’était pas dans l’original, celui du détective Aberline qui devrait poursuivre le lycanthrope dans le Londres d’aujourd’hui.

Un hobbit chez les mutants

22 février, 2008

Décidément, il ne se passe pas une journée sans qu’un nouveau mutant soit annoncé au générique de Wolverine ! Après Dent-de-Sabre, Silver Fox, Gambit, Deadpool et finalement Kestrel, Hugh Jackman aura aussi à se frotter à Barnell Bohusk, plus connu sous le pseudonyme de Blackwing, un mutant possédant des caractéristiques des oiseaux (un squelette léger lui permettant de voler, d’excellents réflexes, un nez en forme de bec,…) et qui a été aussi bien du côté des bons que des méchants. On ne sait donc si Wolverine aura à user de ses griffes en adamantium contre lui mais ce dont nous sommes sûrs, en revanche, c’est que ce personnage sera joué par l’excellent Dominic Monaghan ! Le voir dans un rôle bien physique, qui plus est peut-être dans celui d’un méchant, voilà une news qui fait plaisir et nous rend encore plus impatients de découvrir les premières vidéos et photos de ce spin-off !

monaghanblackwing.jpg

12345