Disgaea 2 : Cursed Memories

jaquette.jpg

Je ne sais pas pourquoi, mais il semble y avoir eu en France un raz-de-marée de Tactical-RPG pour la fin de la PS2. Ce n’est pas vraiment le style de jeu de rôle que je préfère mais, bon, pourquoi s’en passer ? Après « Makai Kingdom« , et par les mêmes créateurs, voici donc venir « Disgaea 2« , un bon petit jeu qui surpasse le premier par sa structure narrative un peu plus construite ou par le simple fait que l’on se bat avec les protagonistes de l’histoire, ce qui compte quand même sacrèment dans un RPG (dans « Makai Kingdom« , la team sur la carte n’est constituée que de persos n’apparaissant pas dans l’histoire, ce sont de simples serviteurs du « héros »). Surtout que l’intrigue est plutôt cool, avec un humour second degré propre à ce studio (dommage cependant qu’il se fasse plus discret dans la seconde moitié) et qui se marrie à merveille avec l’univers graphique (les persos « style-manga » sont carrèment classes et contribuent grandement à l’ambiance colorée du jeu).

me00007166322.jpg  me00006619712.jpg  me00006444932.jpg

Le système de jeu se démarque lui un peu de celui de « Makai Kingdom » en revenant vers un tactical un peu plus classique, exception faite des « géocases » qui corsent régulièrement les missions (pour plus de détails sur les géocases, reportez-vous à un géomancien de niv. 68 ou plus) (moi, c’est pas mon boulot, désolé). A un point tel, d’ailleurs, que j’ai failli abandonner cette quête à mi-parcours, parce que les ennemis étaient sur des cases qui triplaient leurs capacités et que je me faisais donc éclater sans même avoir eu le temps de faire connaissance. Pour le joueur hypothétique qui serait bloqué contre ces foutus pingouins (oui, ce sont des pingouins, mais des pingouins costauds !), voici un conseil qui vaut de l’or : allez jusqu’au premier prinny (le petit nom du pingouin dans ce monde) avec un de vos persos, liftez-le et jetez-le vers ses congénères qui exploseront dans une réaction en chaîne qui fait bien plaisir après avoir recommencé douze fois la mission. Simple ? Oui, mais il suffit de savoir. Et vous voilà prévenus.

C’était donc mon petit conseil du jour.

Il m’en vient un l’autre à l’esprit, tant que j’y suis : ne croyez pas que c’est parce que vous vous balladez tranquillement sur les maps que vous pourrez allez au boss final comme ça. A part mon problème de prinnies, je n’ai jamais trop galéré dans les missions et je suis arrivé contre Zenon (le bad guy diabolique et méchant) comme une fleur, prêt à me faire cueillir sans même rien voir venir… j’ai tenu trois tours. Et comme pour FF3 (dont je vous parlerai bientôt), eh bah j’suis allé me refaire quelques heures de level (niveau 65 pour toute la team est un minimum), histoire de pouvoir au moins frapper mon ennemi. Vous voilà doublement prévenus.

Disgaea 2 : Cursed Memories était donc un petit jeu bien sympa, avec une durée de vie moyenne (45h, comme souvent) mais qui fait que l’on peut le finir sans trop se lasser. Et si l’on veut, on peut rallonger considérablement la durée de vie en upgradant ses armes par l’intermèdiaire de sortes de donjons, par exemple, ou en jouant à fond la carte « démoniaque » du soft (c’est un monde de démons, celui qui fait donc le plus de mauvaises actions devient le perso le plus respectable et respecté, ce qui offre des avantages divers et variés). Pas un incontournable, mais bien divertissant quand même : c’est déjà pas si mal en ces jours de grisaille généralisée (bon, même si là il fait beau mais ça va pas durer). 

me00006134012.jpg

2 Réponses à “Disgaea 2 : Cursed Memories”

  1. Micka 33 dit :

    Effectivement ce jeu est « excellente » ! Je l’ai depuis 2/3 mois et je ne m’en lasse pas !! J’ai même commencé un scénario sur un opus avec pour décor ce magnifique monde ^^
    Il y a de nombreuses choses à faire dans ce jeu : débloquer tous les persos, récupérer les héros des autres jeu dans l’équipe, trouver toutes les cartes, débloquer des vidéos… et j’en passe !!!
    Ce jeu est génial !! Prenez-le et vous ne serez pas déçus !!!!

    (Pour ceux qui s’intéressent à mon travail, rendez-vous sur Hyjoo.com et recherchez Micka 33, vous tomberez sur ma fiche manga).

  2. pitouwh dit :

    Ouah ! J’ai pas du tout fait ça, moi ! Y a des vidéos à débloquer ?

Laisser un commentaire