Rhona Mitra en Enfer

Des nouvelles de Neil Marshall, le réalisateur anglais qui s’est bien fait remarquer avec le sympathique Dog Soldiers mais surtout avec le suffocant The Descent, véritable plongée jusqu’au boutiste dans les tréfonds de la peur.

Eh bien le bonhomme continue sur sa lancée pour notre plus grand plaisir avec Doomsday, film qui raconte comment un virus mortellement mortel va pousser la communauté mondiale à mettre un pays en quarantaine pendant une trentaine d’années (quel sens de la formule dans cette phrase, on dirait du Nikos le grec). Seulement voilà, le virus finit par réapparaître dans une grande ville après tout ce temps et une équipe est alors envoyée dans le pays condamné pour découvrir un remède à cette pandémie. Une quête dans une terre transformée en « cauchemard éveillé » (dixit le résumé officiel).

L’histoire a donc l’air sympa, mais le véritable intérêt de ce film sera probablement la présence au casting de la sublime Rhona Mitra, la plus belle des Lara Croft (dixit moi… mais c’est objectif) et brune incendiaire dans Ali G ou Beowulf (elle sauvait le film à elle seule… oui, bon, Lambert était rigolo aussi). Je dois avouer que l’imaginer en train de se fighter avec des « infectés », ce que laisse en tout cas entendre la photo ci-dessous, stimule nombre de mes connexions nerveuses. Un film qui s’annonce bien.

doomsdayofficial1.jpg

Laisser un commentaire