Homme de beaucoup de chance

On peut dire que je suis quelqu’un de chanceux.

« Pourquoi ça ? » me demandent les soupçonneux.

En vérité, je vais vous le dire

C’est parce que, moi, j’ai vu le pire.

 

J’ai vu Paris sous la pluie,

J’ai vu le Sud sous le soleil,

J’ai vu le printemps sans hirondelles

Et j’ai même vu un indien sans tipee.

 

Mais ce qui rendrait toute personne heureuse,

Et que j’ai pu voir de mes yeux,

C’est ce doux pays qu’est la Creuse.

Voilà pourquoi, moi, je suis chanceux.

 

2 Réponses à “Homme de beaucoup de chance”

  1. karine tiniere dit :

    tres poetique l hymne à la creuse

  2. pitouwh dit :

    On fait ce qu’on peut, même si aucun mot du langage des humains ne pourra jamais réellement retranscrir la beauté de ces paysages champêtres. « soupir »…

Laisser un commentaire