Du rire en gore et en gore…

Parce que ça fait toujours plaisir de se faire une petite bande-annonce (que les cinémas de banlieue soient maudits pour les avoir remplacé par des pubs merdiques), en voici une petite fournée placée sous le signe du « rigolons en massacrant nos confrères ».

On commence donc avec Fido,  le film de zombies qui débute là où Shaun of the dead s’arrêtait, avec des morts-vivants domestiqués et utilisés comme majordomes, balayeurs,… Baignant dans une ambiance décalée et très 50′s, présenté au festival de Sundance, ce film pourrait bien être une petite douceur très agréable surtout que la belle Carrie Ann-Moss joue dedans (« Trinity, t’es bonne  ! » – Neo, Matrix Reloaded).

Image de prévisualisation YouTube

On continue avec Black Sheep, film d’horreur néo-zélandais qui pourrait être la réponse des moutons à l’humour sanglant dont ils ont été les victimes par le passé (ah, le mouton explosé au bazooka de Bad Taste…). En effet, les moutons sont désormais génétiquement modifiés, particulièrement énervés et rigoureusement carnivores ! Un peu comme les vaches d’Isolation, mais là avec de l’humour et des effets spéciaux signés Weta Workshop (ils sont partout, ceux-là, maintenant).

Image de prévisualisation YouTube

Pour finir, voici le deuxième film de l’acteur David Arquette en tant que réalisateur, The Tripper. Un film d’horreur, donc, qui verra une bande de hippie se faire désouder par un serial-killer obsédé par Ronald Reagan. Le parfait film de chevet pour Eric Cartman, donc.

Image de prévisualisation YouTube

2 Réponses à “Du rire en gore et en gore…”

  1. mabataille dit :

    ahahahah : « There’s something wrong with the sheep »
    Sinon Fido ça à l’air bien désopilant. à voir !

  2. pitouwh dit :

    Les trois ont l’air vraiment cools et risquent de ne pas avoir de grosse sortie par chez nous (encore que Black Sheep est produit par les frères Weinstein)(sales bâtards !), d’où mon envie de vous les faire découvrir. The Tripper risque même de passer rapidement à la trappe (petit budget, réalisateur pas forcément crédible, pas de grosse tête d’affiche, ton vraiment décalé) mais comme David Arquette a vraiment un grain et qu’il y a des hippies dans son film, je dirai que c’est celui-là qui me branche le plus dans la sélection. Quoique… il y a les moutons… et Carrie Ann-Moss… bon, faudra voir les trois !

Laisser un commentaire