Pur Week-end

affiche.jpg

Parce qu’il faut encourager le cinéma français quand il propose autre chose que des casse-couilleries auteurisantes (si, il faut), je suis allé voir ce film avec un sentiment partagé et cela pour deux raisons :

1 – ça a fortement l’air d’une comédie (le casting, l’affiche)

2 – je savais que ce n’en était pas vraiment une

Et au visionnage, ce sentiment se trouve parfaitement confirmé. Le film a toujours le cul entre deux chaises, ça oscille, ça se déhanche mais, bizarrement, c’est en cela que réside sa force. Comédie de dialogues sur une situation dramatique, on se laisse entraîner dans cette histoire abracadabrantesque principalement grâce au jeu des acteurs. Ce sont eux qui tiennent le film, qui rendent ce groupe d’amis sympathique.

Parce que l’histoire, elle, est pas toujours terrible. Si les relations entre les potes sont bien écrites, le reste ne peut pas en dire de même. L’intrigue « policière », avec la recherche d’un autre évadé (peut-être je spoile, là, non ?) (non, pas vraiment) et une fliquette à baffer sévère, offre ainsi peu d’intérêt, elle n’est qu’un prétexte servant de moteur au véritable noyau du film. D’où le « cul entre deux chaises », l’improbable croisement entre Les Randonneurs et Le fugitif, ce ton particulier qui fait toute son originalité.

Et vu que, aujourd’hui, l’originalité se fait rare… 

2 Réponses à “Pur Week-end”

  1. karine dit :

    moi je dis BOF je ne depenserais pas mes euros dans le DVD

  2. pitouwh dit :

    On ne peut pas tout acheter, non plus… on le téléchargera ! (quoi ? Non ! C’est pas moi qui ai dit ça ! C’est quelqu’un qui lance des trucs !)

Laisser un commentaire