2004 – Du sang pour les Dieux

Un autre projet spécial dans la filmographie de la ToomStars puisqu’il s’agit du film que l’on ait fait le plus vite entre tous ! Improvisé à 95% (on avait juste l’idée de départ et les personnages) en 4 jours pendant lesquels on a passé des après-midi à suer, enfermés dans une chambre en plein été, Du sang pour les Dieux n’en est pas moins peut-être notre meilleur film, celui qui se tient le mieux (parce qu’il s’agit du seul qui ait pour pour point de départ un vrai postulat de court-métrage) et sur lequel on a le plus rit (l’improvisation nous a donné l’occasion de fous rires assez énormes, surtout que si on n’avait pas rigolé on se serait entretués avec la chaleur). Mais ce film marque aussi les vrais débuts de toute une génération d’acteurs prometteurs, des cousins de la Creuse au beau-frère à cheveux bizarres, et qui avec les premiers acteurs de la ToomStars ont constitué une galerie de persos carrèment dantesque dans l’insupportable et le méprisable, chacun d’entre eux méritant facilement au moins un fan-club.

J’aime aussi tout particulièrement l’ambiance tendue qu’il y a dans le court, avec toute cette agressivité pas du tout refoulée. En résulte des scènes assez violentes (l’attaque du « monstre », brilliant Judepomm bandellé qui était content de enfin faire quelque chose dans le film) et un langage cru comme je les aime, vulgaire sans raison si ce n’est celle de faire des vannes énormes avec de l’humour bien noir de café dedans. Si vous voulez voir ce à quoi ça correspond, je vous conseille le trailer ci-dessous qui ne ressemble à aucun autre trailer jamais fait au monde (en tout cas à ma connaissance).

A noter qu’il s’agit aussi du premier film pour lequel on a bénéficié des sfx de Stéphane, connu sur le net sous le terrifiant pseudo de mabataille, ici juste un plan mais qui laissait déjà entrevoir tout un nouveau champ d’expérimentations.

Bon allez, j’arrête de vous saoûler et je vous laisse découvrir ce film terrifiant qui vous fera voyager aux frontières du Mal… Mouahahaha !

fun facts :
- vous remarquerez que le personnage interprété par mon grand-père (magistral, comme toujours) chope après quelques minutes un accent américain… oui, c’est ça qui arrive quand on improvise un peu trop…
- dans le making-of, il y a un passage où l’on voit Omar le Homard (cf le court-métrage « Povkémon ») alors qu’il s’est déclenché tout seul : c’est pas du pipeau, ce jouet musical s’est vraiment déclenché tout seul ! Peut-être bien que nous n’étions pas seuls dans cette pièce étouffante… reste à savoir si c’était une muse ou un démon avec nous…

Du sang pour les Dieux – Teaser

Image de prévisualisation YouTube

 

Du sang pour les Dieux – Trailer

Image de prévisualisation YouTube

 

Du sang pour les Dieux – partie 1/2

Image de prévisualisation YouTube

Du sang pour les Dieux – partie 2/2

Image de prévisualisation YouTube

 

Du sang pour les Dieux – Making-Of – partie 1/2

Image de prévisualisation YouTube

Du sang pour les Dieux – Making-Of – partie 2/2

Image de prévisualisation YouTube

 

Du sang pour les Dieux – Bêtisier

Image de prévisualisation YouTube

Laisser un commentaire